11 MAI RÉOUVERTURE DES COMMERCES ET MARCHES

DÉCONFINEMENT APRÈS LE COVID 19

Suite au plan de déconfinement que vous avez annoncé le 28 avril 2020 au sujet des commerces* et sachant que la clientèle, lorsqu’elle se déplace sur une zone commerciale de plus de 40 000 m², va d’un établissement à l’autre,

tout en espérant avoir votre réponse avant le 11 mai, veuillez nous préciser, Monsieur le Premier Ministre, ce que vous entendez par centres commerciaux de plus de 40 000 m² ?

       notre courrier à E. PHILIPPE du 4 5 2020 réouverture centres commerciaus-ZACOM

LES PRÉFETS POURRONT DÉCIDER

le Préfet va-t-il prendre en compte tous les établissements formant la dite zone commerciale inscrite dans les SCOT et PLU, qui dépasse largement les 40 000 m² et a une influence bien au delà du bassin de vie ? ou simplement un centre commercial de plus de 40 000 m² dans une zone commerciale même si celle-ci a déjà atteint  plus de 70 000 m² à 250 000 m² (exemple : Lescar 64 ou Plan de Campagne 13) ?

COUP DUR POUR LES COMMERҪANTS-ARTISANS

Les commerces des centres villes et les marchés ont trop souffert de ce confinement, alors qu’ils ont déjà subi les expansions et les implantations démesurées des grandes surfaces en périphérie, faute de recherches, par les élus locaux, du maintien des équilibres de toutes les formes de commerces, en violation de la loi et des droits fondamentaux des commerçants artisans, combien vont pouvoir rouvrir et retrouver leur clientèle ?

CONCURRENCE DÉLOYALE

De plus, les commerces des centres villes et des marchés ont trop souffert de la concurrence déloyale des surfaces illicites des grandes surfaces alors que vos ministres de BERCY refusent de contrôler et d’appliquer la loi.

PETITES ENTREPRISES COMMERCIALES-ARTISANALES SACRIFIEES

Faute de prévisions (principe de précaution – défaut de stocks de masques, tests etc..) et de gestion de la crise sanitaire (manque de fournitures dans les hôpitaux) les petites entreprises commerciales et artisanales, sédentaires et non sédentaires, ont été sacrifiées avec obligation de fermeture au titre du COVID 19.

MONTANT DES INDEMNITÉS

Quelles sont les véritables indemnités versées à tous ces chefs de petites entreprises commerciales et artisanales, sédentaires et non sédentaires, pour quelles puissent de nouveau être présentes pour redynamiser tous les centres-villes, faire revivre tous les marchés, appréciées et recherchées par les consommateurs ?

                                                     #418 MILLIARDS D’€ non perçus par l’Etat.

*DECONFINEMENT  ÉDOUARD PHILIPPE 28 AVRIL 2020

*Le Premier ministre a présenté à l’Assemblée Nationale le plan de déconfinement du coronavirus de l’après 11 mai. Le déconfinement sera progressif et se fera par étape. 

  • Tous les commerces rouvriront à compter du 11 mai, sauf les cafés et restaurants (décision le 2 juin).

  • Les marchés « pour lesquels l’interdiction est aujourd’hui la règle et l’autorisation l’exception » seront en général autorisés, sauf si les maires ou les préfets estiment qu’ils ne peuvent être organisés dans des conditions qui permettent de respecter les gestes barrière et la distanciation physique.

  • Si les commerces vont rouvrir, chacun d’entre eux devra respecter un cahier des charges strict, limitant le nombre de personnes présentes en même temps dans le magasin,

  • S’agissant du port du masque grand public, il sera recommandé pour le personnel et les clients

  • Un commerçant pourra subordonner l’accès de son magasin au port du masque.

  • L’ouverture des commerces comprendra une exception : pour les centres commerciaux qui ont une zone de chalandise qui va au-delà du bassin de vie, « et qui génère des déplacements et des contacts que nous ne voulons pas encourager », les préfets pourront décider de ne pas laisser ouvrir, au-delà des sections alimentaires déjà ouvertes, les centres commerciaux de plus de 40 000 m² qui risquent de susciter de tels mouvements de population.

ADHESION ET SOUTIEN

 ces informations vous ont intéressé, alors

N’ATTENDEZ PLUS POUR NOUS AIDER

notre association n’est pas subventionnée
pour garder son indépendante

grâce à vos soutiens

ADHÉREZ, C’EST ICI

 

 

Laisser un commentaire