MORATOIRE, MAIS QUELLE EST CETTE SUPERCHERIE GOUVERNEMENTALE ?

DE QUEL MORATOIRE PARLE-T-ON ?

L’email a bien été copié

L’email a bien été copié

d’un moratoire environnemental ou d’un moratoire commercial ?
(la loi SRU prévoyait la totalité de l’aménagement du territoire)

L’email a bien été copié

car avec déjà plus de 78 millions de m² de stockage des marchandises et d’entrepôts en France, qui n’ont jamais été pris en considération dans les autorisations d’aménagement commercial depuis 1973, ce n’est pas cela qui va permettre de régler le problème de désertification des villes, de la vacance commerciale, du monde rural et de revitaliser le commerce des centres-villes et de ses emplois, face au e-commerce ? certainement pas.

L’email a bien été copié

L’email a bien été copié

DÉTOURNEMENT DE LA DEMANDE DES COMMERÇANTS-ARTISANS
ET DE LEUR FÉDÉRATION E.T.F.

L’email a bien été copié

L’email a bien été copié

Faute d’anticipation et d’aménagement du territoire concerté depuis la loi SRU 2000, Le gouvernement s’oriente, non pas sur un moratoire commercial, mais sur les conséquences de la disparition de nouvelles terres agricoles depuis plus de 50 ans par les grandes enseignes qui sollicitent toujours de NOUVELLES CONSTRUCTIONS sur des terres vierges (centres commerciaux, e-commerce etc..).

L’email a bien été copié

CORRIGER LES ERREURS DES CHOIX POLITIQUES DE 2008

L’email a bien été copié

Rappel – depuis 2008, la loi LME, le nombre de m² de surfaces de vente de grandes surfaces n’a cessé de se développer, par complaisance et en collaboration avec les grandes enseignes, grandes surfaces, le gouvernement de Nicolas SARKOZY, sous les conseils de la commission ATTALI, a libéralisé totalement les implantations de grandes surfaces.

Le Gouvernement SARKOZY a supprimé toutes les directives qu’imposait la loi de janvier 93 (prévention de la corruption) à savoir l’O.D.E.C. Observatoire Départementale d’Aménagement Commercial, inventaires, travaux de l’O.D.E.C et ses commissions, disparition du Schéma de Développement commercial, etc etc…

Les bâtiments de stockage de marchandises (venues du bout du monde par conteneurs entiers) se multiplièrent (mondialisation oblige) sans jamais être pris en compte dans l’analyse des autorisations d’exploiter.

Compte tenu de la libération des autorisations et l’encouragement du gouvernement pour l’accélération du e-commerce, la paupérisation des centres-villes et du monde rural, la vacance commerciale sont devenues une vraie catastrophe nationale.

Pour pallier à cette catastrophe due aux MAUVAIS CHOIX POLITIQUES, EN TOUTE FRANCHISE sollicite depuis la loi LME, dès l’amorce des effets en 2008, la mise en place d’un moratoire pour stopper provisoirement les autorisations d’exploiter et connaître les orientations de l’évolution du commerce, sans aucun résultat.

L’email a bien été copié

L’email a bien été copié

IL FAUT UN VRAI MORATOIRE DE TOUT L’AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE (EMPLOIS – ENVIRONNEMENT – COMMERCE – DEPLACEMENTS)

L’email a bien été copié
L’email a bien été copié

L’email a bien été copié

 

2020, alors que les grandes enseignes (toutes confondues) sollicitent toujours de nouveaux centres commerciaux et entrepôts (sur des terres vierges) le gouvernement s’oriente non pas sur un moratoire commercial pour revitaliser les centres-villes, mais sur les conséquences de la disparition de nouvelles terres agricoles.

C’est comme le Drive, la loi est arrivée une fois tous les drives réalisés.

Mais quand s’arrêteront-ils de nous prendre pour des imbéciles ?

Carrefour, à lui tout seul, c’est 2 millions de m² de stockage Caravelle : https://www.lsa-conso.fr/caravelle-veut-donner-des-ailes-a-carrefour-france,258303

78 millions de mètres carrés de stockage sont déjà réalisés en France.

Faire croire à un moratoire environnemental pour régler un problème de disparition de terres dénoncé depuis des décennies, alors que c’est un problème global qui n’a jamais été maîtrisé depuis LA LOI SRU de 2000, c’est un peu fort !

Proposition de loi nº 3040 instaurant un moratoire sur l’implantation de nouveaux entrepôts logistiques destinés aux opérateurs du commerce en ligne et portant mesures d’urgence pour protéger le commerce de proximité d’une concurrence déloyale.

IL FAUT REMETTRE LE VRAI DÉBAT A SA PLACE :

– RELOCALISER LA PRODUCTION FRANÇAISE DANS LES ENTREPÔTS DE STOCKAGES DÉJÀ RÉALISÉS EN RECRÉANT DES MILLIONS D’EMPLOIS.

– LUTTER CONTRE : LA CORRUPTION, LE FAVORITISME ET LA DISCRIMINATION DES PETITES ENTREPRISES, NUISIBLES AUX CENTRES-VILLES, AUX EMPLOIS, AUX TERRES FERTILES….

L’email a bien été copié

L’email a bien été copié

SI VOUS VOULEZ FAIRE CHANGER LE DROIT
EN FAVEUR DES COMMERCANTS-ARTISANS

L’email a bien été copié

L’email a bien été copié

N’ATTENDEZ PLUS POUR NOUS AIDER

ADHÉREZ, C’EST ICI

 association non subventionnée

Laisser un commentaire